Traditions-Campagne.com

vendredi, 10 avril 2009

Réalisation des verguettes

Les verguettes pour attraper les appellants sont réaliser le plus souvent à partir des bois d'olivier ou des lauriers thym. C'est maintenant qu'il faut couper les rameaux ou les tiges de lauriers et les faire sécher. Il faut que le diamètre soit d'environ 8mm c'est l'idéal en ce qui concerne la longueur cela dépend des fédérations de chasse et de la règlementation en vigueur (je mets en liens l'adresse des fédérations) mais pour moi la longueur c'est 50 cm. Vous pouvez également acheter des rondins de bois en pin de diamètre 8mm mais là il faut les brûler car sinon ils sont trop clairs. Si vous avez des anciennes verguettes et que vous voulez les dévisquer, j'ai une astuce qui fonctionne bien je vous mettrai les photos d'ici peu car je vais le faire. Faîtes attention à la disposition de vos povadous il ne faut pas qu'ils soient de niveau il faut les incliner afin que la grive ou le merle quand ils s'envoient inclinent leurs ailes et de ce fait s'attrapent automatiquement les ailes bien ouvertes (moins de risques de pertes). Si vous faîtes des cimeaux les verguettes sont les mêmes. Là aussi il existe plusieurs astuces nous en parlerons par la suite. Attention également si vous avez des ramageuses il faut les mettre à côté des verguettes car les grives se posent à côté de celles-ci.

lundi, 6 avril 2009

Préparation du poste aux grives : l'élaguage des arbres.

Ca y est ! Ce week-end j'ai élagué les arbres du poste. J'ai eu un gros travail car ils étaient très hauts mais le résultat escompté est là, je me vois déjà en octobre. Réveillons-nous !!! Voici comment il faut les tailler pour que les grives soient visibles rapidement et qu'elles s'envoient là où vous le voulez. Attention il faut faire preuve de minutie car ces oiseaux sauvages sont très peureux et observateurs. Si vous taillez au mauvais moment la sève des pins coule et laisse un marque blanche sur les arbres ce qui ne plaît pas du tout aux oiseaux qui en sélectionneront un autre. Ensuite si vous les éclaircissez trop elles ne s'enverront pas car il faut qu'elles se sentent un peu en sécurité il faut donc tailler de façon à ce qu'elles frondent sur les branches s'en hésitation. Je ne détiens pas la science infuse mais je dois avouer que je prélève mon quota donc c'est que quelque part la méthode est efficace. N'oubliez pas de sélectionner les pins où seront placées vos ramageuses. Voici quelques photos avant et après l'élaguage. Me voici en train d'arranger les pins attention il être sécurisé car cela est très dangereux vu la hauteur

1.JPG

Celui-ci est maintenant éclairci mais pas trop

2.JPG

grive.JPG

3.JPG

4.JPG

5.JPG

Ce pin là est beaucoup trop touffu même si elles s'y envoient vous ne les verrez pas

6.JPG

mardi, 31 mars 2009

Les grives

Oiseau envoûtant la grive fédère beaucoup de chasseurs et surtout suscite beaucoup de passions.
J'ai commencé tout jeune à chasser au poste initié bien évidemment par des passionnés qui n'ont pas eu à forcer leurs talents pour m'insuffler l'esprit des ramageurs.
Car le poste aux grives ce n'est pas se mettre dans un abri et attendre un hypothétique passage mais c'est surtout avant la préparation.
Nous pourrions comparer ça aux palombières avec toute la convivialité qui s'en dégage ainsi que toutes les techniques et artifices utilisés pour capturer ces oiseaux tant convoités.
Ne sachant pas par où commencer la première section sera celle de ma préoccupation du moment la taille des arbres du poste car c'est maintenant qu'il faut comme on dit dans le sud arranger les pins